La crèche provençale de Saint Christophe sur Guiers 

 

Une des merveilles du Parc Naturel de Chartreuse !

 

La crèche 2017 : d’étonnantes nouveautés !

7 semaines d’expo :du lundi 4 décembre au dimanche 21 janvier 2018

7 jours sur 7 :de 10h.00 à 18h.00 - église de Saint Christophe sur Guiers (38380)

 

Regardez ce reportage de FR3 Alpes …

 


La crèche 2016 - 2017
Eglise de Saint Christophe Sur Guiers


 

La rencontre d’une tradition et d’une passion … il y a 37 ans !

La tradition : l’église Saint Christophe abrite depuis très longtemps une crèche monumentale au temps de Noël. Pendant près d’un demi-siècle elle a été l’œuvre de duettistes et amies d’enfance fameuses : Marie-Joséphine Baffert, alias « Ninette » et Germaine Poncet, alias « Mèmène » ; c’était leur fierté d’édifier dans l’église une des crèches les plus imposantes du secteur.

La passion : celle des crèches qui anime Henri Jay depuis sa prime jeunesse.

En 1980, avec Marie-Thérèse Baffert, il prend la relève de « Ninette » la dernière des duettistes atteinte par la limite d’âge ; quatre ou cinq ans plus loin, il devient seul maître à bord.

En 2008, l’évolution vers une crèche provençale est amorcée : une chapelle, un moulin, une tour façonnés par Henri apparaissent dans le décor ; dès lors, la crèche va augmenter chaque année de volume jusqu’en 2014.

La crèche de Noël 2010 est exposée pendant cinquante jours. On peut lire dans La Lettre n° 22

de Christophoros : « Il faut dire que cette année on a mis le paquet. On, c’est bien évidemment celui sans qui notre crèche serait seulement banale : Henri Jay dont il faut calculer le temps de travail en mois ; il a plus que doublé le monument avec de magnifiques créations. (…) On, c’est aussi Frédéric Loridon ; il a largement contribué à l’électrification de la crèche  qui impressionne beaucoup les visiteurs ». D’autres membres de l’association prêtent leur savoir-faire à Henri : Louis Gradelet très régulièrement ; Emile Baffert, David Benedetti à l’occasion.

La crèche atteint son volume actuel en 2014 ; elle occupe alors le chœur et les autels latéraux et depuis 2015, la partie gauche de la nef sur toute sa longueur.

  

 

 

Portrait singulier de notre « maître ès crèches »

Depuis l’enfance, Henri Jay exerce sa passion à la confection de la crèche familiale, plus précisément des crèches car il en installe dans quasi toutes les pièces de sa maison.

La responsabilité de la crèche de l’église Saint Christophe et le temps libéré par une retraite bienvenue lui permettent d’atteindre en quelques années le sommet de son art et d’entrer par la grande porte dans ce milieu des « fadas » de la crèche provençale et dans le cercle assez fermé des santonniers dont certains sont devenus de véritables partenaires.

C’est ainsi que de nombreuses figurines de la crèche sont des pièces uniques réalisées « sur mesure » pour habiter avec justesse les mises en scène du maître ; on a même offert « son » santon au maître : ils se ressemblent comme deux gouttes d’eau !

Henri Jay, c’est le souci du détail jusqu’à la minutie tant dans ses constructions provençales que dans ses mises en scène surprenantes de réalisme ; on retrouve dans sa crèche la précision de l’ajusteur-mécanicien de métier.

La patte d’Henri Jay se reconnaît …

*      ... dans la beauté de ses villages dont il a fabriqué chaque bâtisse avec une minutie et un soin rares. Son matériau de base : les calendriers périmés auxquels Henri redonne une magnifique seconde vie ; il en a « tombé » des piles et des piles et … vidé des tubes de colle !

*    … dans ses mises en scène très évocatrices  : Henri n’a pas son pareil pour donner vie à sa crèche à travers les activités laborieuses et festives du village ; l’humour est présent dans beaucoup de scènes et toutes surprennent par leur précision et leur justesse. Quelques scènes-vedettes : le village des bories où l’ange annonce aux bergers la grande nouvelle de Noël et leur montre du doigt la direction de la crèche - le campement gitan - la mine de diamants - la fenaison - la cour d’école - les farandoles - les activités artisanales … ;

*      … dans sa capacité à renouveler sa crèche chaque année : chaque millésime offre son lot d’innovations et de nouveautés.

L’édition 2017 est riche de promesses de créations et dispositions nouvelles : le maître s’est surpassé ! On découvrira notamment une surprenante scène motorisée et un changement notoire concernant la Nativité, scène majeure sans laquelle la crèche n’existe pas.

 

La crèche 2017 en quelques chiffres-clés

*      4 semaines d’installation - 7 semaines d’exposition - 1 semaine de rangement

*      Surface occupée : 23 m2

*      48 m2 de calendriers périmés ont été utilisés pour les constructions de la crèche.

*      Les 5 figurines de la Nativité sont des pièces uniques (parmi des dizaines d’autres) réalisées à la demande de notre crèchiste par un santonnier de ses amis.

*      400 santons et 370 bestiaux sont mis en scène dans 33 tableaux montrant les villageois au travail ou en fête - 5 tableaux sont motorisés - 2 transhumances de 100 et 50 moutons parmi les tableaux agro-pastoraux.

*      90 bâtiments dont 70 sont éclairés - 3 troglodytes

 

       

Des visiteurs épatés et élogieux

15800 visiteurs depuis 2011 (dont 3000 à la crèche 2016) ont noirci quelques centaines de pages de Livres d’Or. Florilège :

Téléacteurs et téléspectateurs …

·         « Un grand bravo pour cette performance exceptionnelle ! Excellent souvenir de tournage pour l’équipe de FR3 Alpes » (les journalistes)

·         Bravo pour ce fabuleux travail ; on vient de Lyon suite au passage à la télé cette semaine (belle promo pour vous !). Bon courage pour la suite. »

Un ministre et un prélat …

·         « Bravo pour cette superbe décoration et cette crèche émouvante. Quel travail ! Et quel émerveillement ! (André Vallini et sa famille)

·         « L’on m’en avait dit du bien, mais la réalité dépasse la fiction. Bravo. Toutes mes félicitations au réalisateur. C’est très vivant et aide à prier. La vie ordinaire du village est sanctifiée sous le regard de la Sainte Famille. Qu’elle nous bénisse. » (Monseigneur Le Tourneau)

Croyants et incroyants …

·         « Quelle belle réalisation et que de patience il a fallu dans un monde tourmenté et qui vit follement le moment présent ! Une belle image de sagesse qui annonce la venue du Sauveur. » (Les anciens moniteurs d’Arcachon)

·         « Je rentre une fois par an dans une église et c’est ici, pour admirer le travail fait pour le plaisir des yeux. Bravo ! » (Jeannine)

·         « Merci de réjouir tous les croyants. C’est merveilleux. » (M. Nicoloff)

·         « Henri, tu sais que je ne fréquente pas trop les églises, mais je suis tellement admirative devant tes œuvres que c’est la troisième fois que je viens. Bravo à toi et aussi à Fred. »

·         « Crèche magnifique ! Nous restons admiratifs devant ce travail. Bravo à tous ceux qui l’ont réalisé. Ils nous aident à approfondir le grand mystère et la grande joie de Noël ! Merci, merci encore ! » (Maxime, Françoise et Odette - Saint Franc)

·         « Vous nous ouvrez à l’Esprit d’émerveillement. Nous avons l’impression de faire partie de cette crèche. Alors, Merci ! » (Père Jérôme)

Des amateurs de crèches provençales …

·         « Quelle surprise ! La voir en photo est une chose, mais en vrai, c’est fabuleux, grandiose. C’est tellement vivant, on entend presque les santons parler !! Merci pour cette merveille et un grand bravo. » (Gigi de Carpentras)

·         « Félicitations pour cette magnifique crèche provençale. De beaux décors, des santons originaux très bien sélectionnés. » (Evelyne du Var)

Corrigez ce défaut que je ne saurais voir !...

·         « Très belle réalisation ! Une partie de la crèche, vers le ramassage du foin, nous voyons les femmes travailler et les hommes boire. Pas très valorisant pour les hommes. Cette partie fait vraiment moche ! Sinon l’ensemble de l’œuvre est un grand travail d’artiste. » (Nicolas de Sorbiers dans la Loire)

·         « La crèche est vraiment superbe. On pourrait mettre de l’eau sur le moulin à eau avec un petit baquet. Faudrait aussi mettre des chiens avec le troupeau de moutons. Mais moi je dis que c’est un excellent travail ! Moi aussi je suis amateur ! (Hugo d’Attignat-Oncin)

 

L’enthousiasme n’a pas d’âge …

·         « Fernande, 86 ans au mois d’avril, c’est merveilleux ! Cela me rappelle ma jeunesse de foraine … C’est magnifique, cela me donne un bonheur immense ; je retrouve ma jeunesse ! Mille fois merci. (J’habite Les Echelles depuis peu)

·         « Bravo ! C’est trop beau ! J’aimerais bien fermer les volets !!! (Louane, 3 ans)

·         Bravo pour cette magnifique réalisation ! C’est la première fois que nous voyons cela. Quel travail ! Et c’est magique pour notre petit garçon de 16 mois qui fait « Oh !!! » en pointant du doigt les animaux. Merci. (Christelle, Philippe et Maël)

·         « Cette crèche est très belle (…). On a compté près de 250 moutons et chèvres. Bravo. On reviendra en 2017 pour les recompter. » (Angèle et Paul de Boulogne-Billancourt)

·         « Deuxième visite cette année ; aujourd’hui avec mon petit-fils Maxence de 7 ans qui est émerveillé ! Bravo à vous et surtout à votre patience. » (Jean-Claude Rigoletti de Bassens)

·         « De passage dans ce village, quelle surprise ! Nous sommes comme des enfants émerveillés. Merci et gloire à Dieu au plus haut des cieux ! » (Armelle et Olivier - Ardèche)

·         « Peut-être que la nuit, quand nous dormons tous, les personnages s’animent !... Alors, comme j’aimerais être au milieu d’eux ! Merci »

Le thermomètre affichait - 0,6° ce 20 janvier 2017 …

·         Bravo ! J’ai été ravie. Ca « réchauffe » !

 

Galerie de photos/videos